Le portrait de la mobilité individuelle en Suisse.

Un leader de la bonne humeur

L’autographe de Tim

«La voiture nous soude et nous mène à de nouvelles aventures»

Plein de joie de vivre et très curieux, Tim aime toujours être en mouvement. Enseignant de profession, la musique est sa grande passion. Avec quatre amis tout aussi passionnés, Matthias, Simo, Benj et Julian, il forme le groupe dialectal bâlois Les Touristes. Ils font la tournée de nombreux petits festivals et donnent également des concerts dans des régions montagneuses éloignées. Il serait presque impossible pour le quintette pop d’y transporter plusieurs claviers, une batterie et un amplificateur sans voiture. C’est pourquoi tout le groupe apprécie beaucoup l’auto. Dans la ville de Bâle, où il vit, le chanteur de 27 ans n’utilise quasiment que le vélo et les transports publics comme le tram, le bus ou le train. C’est ce qui a de plus pratique pour lui.

«Partir pour un concert en plein air avec une voiture pleine à craquer, c’est le meilleur des sentiments.»

L’anticipation monte quand les musiciens chargent la voiture avant un concert, et ils ont hâte de partir. Du Toggenburg au Leimental – Les Touristes se déplacent dans toute la Suisse et doivent être très mobiles avec leur équipement. Leurs concerts se terminent souvent tard dans la soirée, et seule la voiture ne peut encore ramener le groupe à Bâle le même jour. Au fil des années, l’auto est aussi devenue un symbole de leur complicité et leur amitié profondes et fait revivre des souvenirs communs de concerts émouvants et de festivals inoubliables.

Célébrer les expériences communes

Tim a passé son permis de conduire un peu plus tard que beaucoup d’autres jeunes. Il l’a eu à 20 ans. Avant, la voiture n’était tout simplement pas importante pour lui. Aujourd’hui chanteur principal de Les Touristes, il s’en sortait alors parfaitement avec le vélo, le train ou le bus. Pour le groupe bâlois, l’auto n’était au début qu’un simple outil. Aujourd’hui, elle a aussi une importance émotionnelle; les cinq amis ont déjà beaucoup vécu avec leur voiture. Ils ont fait une de leurs expériences particulièrement marquantes lors d’un concert international dans le cadre d’un festival culturel en Hollande. Le groupe chante en suisse allemand et ne joue donc pas à l’étranger chaque jour; les musiciens ont été d’autant plus emballés par cette invitation. Malheureusement tous les hôtels de la région étaient déjà complets, et les cinq amis ont passé toute la nuit sur la route après ce grand concert. Ils se sont rendus à la mer, où ils ont laissé passer en revue ce qu’ils ont vécu. Un moment fort qui marquera à jamais l’histoire du groupe.

«La voiture comme lieu de travail.»

Pour le groupe bâlois, la voiture est beaucoup plus qu’un simple véhicule. Elle est un véritable lieu de travail, où Les Touristes ont déjà pris de nombreuses décisions importantes en déplacement. C’est dans leur salle de réunion mobile que Tim et ses amis ont déjà changé la setlist ou pris des dernières notes peu avant le concert ou pendant le voyage. Ensuite, ils passent directement de leur bureau créatif sur roues à la scène. La voiture leur a même servi de planche de surf dans un clip du groupe. Pour Tim, la voiture qu’il appelle en plaisantant «Ferrari» est aussi une sorte de «bulle» où ils peuvent s’échanger et développer des visions et des projets communs. Sans la «Ferrari», l’actuel programme de concerts du groupe serait irréalisable. Ainsi, l’auto a déjà sauvé d’innombrables concerts avec l’un des membres du groupe s’improvisant chauffeur de dernière minute. Elle est pour ainsi dire devenue le sixième membre du groupe.

Partage:

Nous recommandons:

Ce site web utilise des cookies pour vous soutenir dans votre navigation personnelle. En visitant le présent site web vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre déclaration de confidentialité. Veuillez lire cette dernière pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons les cookies et dont vous pouvez gérer ces derniers.
Accepter

Bitte benutzen Sie einen moderneren Browser