Le portrait de la mobilité individuelle en Suisse.

Une sauveteuse dans le besoin

L’autographe de Nadja

«La voiture sauve ma journée quand je peux aider un animal avec ma visite.»

Nadja, 39 ans, voulait devenir vétérinaire depuis son enfance. Sa passion pour les animaux l’accompagne non seulement professionnellement, mais aussi en privé. La maman d’un garçon est une grande amatrice des chevaux. Outre son cabinet vétérinaire, elle a aussi un cheval, deux poneys et une chienne … pour le plus grand plaisir de son fils. La flexibilité et la mobilité sont cruciales pour elle en tant que vétérinaire, à tel point qu’elle ne pourrait guère exercer cette profession sans voiture. Les chats et les chiens trouvent plus ou moins facilement le chemin jusqu’à son cabinet à Tann, mais les chevaux et certains petits animaux doivent être visités à domicile. Le transport en remorque automobile est en outre la seule possibilité de participer à des entraînements et à des tournois avec son cheval. Néanmoins, la multimobilité est importante pour elle. Parfois, la vétérinaire profite simplement d’un trajet en train confortable pour passer du temps avec son fils, pour avoir un moment de tranquillité pour travailler, ou pour rattraper son sommeil.

«Pour moi, la voiture est plutôt un moyen de parvenir à mes fins, mais sans voiture je ne pourrais pas exercer ma profession.»

Fière propriétaire de cochons d’Inde, la petite Nadja avait un jour accompagné l’un de ses animaux chez le vétérinaire. Une expérience qui l’a marquée, vu que ni l’animal ni elle-même ont été traités avec beaucoup de sensibilité. Nadja s’est alors jurée de devenir une meilleure vétérinaire et rien n’a plus pu la dissuader. Son rêve d’enfance et devenu réalité avec son propre cabinet vétérinaire en 2008. Aider les animaux en détresse est la motivation principale de Nadja. Pour ce faire, elle a besoin de sa voiture presque tous les jours pour visiter des patients dans des lieux éloignés. Pour les urgences notamment, par exemple en cas d’une colique chez un cheval, la vétérinaire doit pouvoir réagir rapidement, monter dans la voiture et partir.

«La voiture m’emmène aux plus beaux entraînements avec mes chevaux.»

Nadja monte régulièrement à cheval depuis qu’elle est enfant. Depuis 2007, elle possède un propre cheval. Bien qu’aujourd’hui il lui manque parfois le temps, elle apprécie beaucoup les entraînements comme équilibre à son travail. L’équitation est un hobby exigeant. Depuis cinq ans, la vétérinaire et aussi son fils participent à différents tournois dans toute la Suisse avec leurs animaux. Pour amener les quelque deux tonnes à destination en tout sécurité avec la remorque, Nadja a besoin de sa voiture.

Voyager en toute indépendance

La vétérinaire a passé son examen de conduite peu avant son 19ème anniversaire. Ses parents lui ont payé les cours pour qu’elle soit plus indépendante par la suite. Et ils ont eu raison: la voiture permet aujourd’hui à Nadja de se rendre facilement où elle veut pour son travail et pour son hobby. Grâce à l’auto, elle peut même chercher des chauves-souris à des endroits reculés pour les soigner et ensuite les relâcher dans la nature. Néanmoins, Nadja préfère clairement les transports publics pour se rendre à Zurich par exemple. Il est important pour elle de pouvoir choisir le moyen de transport approprié en fonction de ses besoins. La voiture est tout simplement souvent le moyen de locomotion le plus simple et le plus pratique.

Partage:

Nous recommandons:

  • Environnement

La qualité de l’air en Suisse

L'air en Suisse s’améliore de plus en plus. Qu'est-ce que ça veut dire ? Vous trouverez ici de plus amples informations sur la qualité de l'air, les polluants atmosphériques et les transports

En savoir plus
Ce site web utilise des cookies pour vous soutenir dans votre navigation personnelle. En visitant le présent site web vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre déclaration de confidentialité. Veuillez lire cette dernière pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons les cookies et dont vous pouvez gérer ces derniers.
Accepter

Bitte benutzen Sie einen moderneren Browser